Lave-toi la bouche avec du savon !

👯‍♀️Hello les Trotrobelles 👯‍♀️

Un ami m'a envoyé une vidéo hier et son énergie m'a fait tellement de bien que j'avais très envie de la partager avec toi et avec un maximum de Trotrobelles.

Parcequ'elle illustre parfaitement ce que j'ai envie de vivre et de transmettre, sur deux points essentiellement.

Clique ici pour voir la vidéo en question :)

‼️LE SOULAGEMENT DANS LES GROS MOTS ‼️

L'énergie qui est diffusée par certains gros mots, et en particulier par FUCK, est hyper libératrice. Il y a clairement un 'j'existe", un "je choisis", un "je m'affirme" qui me fait tripper, qui me tire un soupir de soulagement. Ça te fait ça pas toi ? 
C'est clairement cette énérgie que je cherche à mettre dans chacun des mes accompagnements, dans chacun de mes textes et articles et puis dans chaque acte de ma vie aussi. Je ne dis pas que je passe mon temps à dire FUCK, franchement ce serait pas drôle puis épuisant, ni que FUCK est le seul moyen de contacter cette énérgie, mais dire FUCK dès lors que c'est nécessaire revient à se sentir facilement et efficacement libre dès qu'un enfermement potentiel survient.

Ici ces petites filles disent FUCK à de grands enfermements (inégalité salariale, viol, injonction à la beauté etc...) et elles en parlent de façon générale. Et ce qui est formidable c'est de voir comment nos FUCK quotidiens, qui semblent parfois anodins, viennent s'imbriquer dans des FUCK tellement plus grands, comme ceux que décrivent ces princesses d'une nouvelle aire.
Si j'osais je dirais un truc comme "un petit FUCK pour moi, un grand FUCK pour l'humanité.

🙊A la maison mes enfants ont droit de dire des gros mots pour évacuer leur trop plein. Tu vas peut-être me juger pour cela et tu ne sera pas la seule ! Mais quand ils me le demandent nous adorons tous les trois poser un cadre sécurisé qui est généralement : "nous sommes en colère contre un truc et pour avancer on s'accorde une minute de gros mots. On ouvre une parenthèse en ouvrant les bras, on laisse tous les gros mots sortir d'un coup et quand c'est fait on referme la parenthèse en refermant les bras". Ça finit généralement par un fou rire total et un méga calin. Les gens autours (qui nous sont proches car on fait pas ça au milieu de la rue quand même hein) ont envie de nous laver la bouche avec du savon, mais tu sais quoi ? On s'en bat les roustons ! On s'en fout parce que cette libération nous donne l'élan pour faire en sorte que ce qui nous a gonflé ne se reproduise plus. Grâce à ce "rituel" on trouve ensemble des solutions concrètes à mettre en oeuvre.

On veut nous laver la bouche avec du savon parceque c'est mal poli les gros mots ! Et c'est vrai c'est mal poli... Je n'enseigne pas à mes enfants le fait d'en dire à la fin de chaque phrase ni de les intégrer dans le langage "courant".
Mais hors de question de céder à l'injonction de la politesse à tout prix et tout le temps au dépend du soulagement que certains mots peuvent nous apporter. Apres cette libération d'énérgie il ne s'agit pas de rester la sans rien faire, content d'avoir dit une saloperie ! Il s'agit d'utiliser cette énergie, d'en faire un truc positif, d'avancer avec, de devenir soi un peu plus... Et c'est tout l'enjeu de la méthode FUCK justement.

 

‼️DU FUN, BON DIEU, DU FUN ‼️

C'est la le second point que cette vidéo me donne envie d'expliciter.
Il est question dans cette vidéo de choses horribles que subissent les femmes. Ces choses ne doivent pas être prises à la légère, elles sont tellement graves. Mais on a pas non plus besoin d'être sans cesse dans une énergie lourde et gluante pour aller à l'encontre de ce qui ne doit plus être.
Se déguiser, mettre de la couleur, rire de nous, de nos impolitesses est aussi un moyen d'avancer vers plus de créativité et plus de liberté. J'ai vu des commentaires au dessous de cette vidéo qui disaient en gros "Ça ne sert à rien de le dire de cette façon, avec des gros mots et des petites filles, soyons sérieux !"
Et ben désolée mais je ne suis pas d'accord... Tous les moyens de dénoncer l'inacceptable sont bons, tant qu'il y a consentement. Il ne s'agit pas de n'en choisir qu'un, il s'agit de tous les utiliser. En fonction de qui on est et de ce que l'ont vit on choisira la violence, la politesse, les gros mots, l'écriture, les vidéos, les actes en justice, les manifestations, les couleurs, le noir et blans, la poésie ou un gros FUCK...
Et tout sera OK du moment que le moyen choisi nous donne l'élan d'aller à l'encontre de ce qui ne peut plus durer, d'aller à l'encontre du fait que les hommes et les femmes ont besoin de se rendre libres en mettant fin à toutes injontions patriarcale d'un autre âge !

 

❓Une masterclass pour en parler ❓

Je ne sais pas si tu t'es inscrite à la masterclass FUCK La Femme Parfaite qui aura lieu gratuitement et en ligne le 25 Aout à 19h, car j'y parle plus concrètement de ce que j'appelle "l'énergie du FUCK" et de comment elle nous aide à créer la vie qu'on souhaite et qu'on mérite, TOUTES !

Si tu n'es pas inscrite et que ça te tente je te remets le lien d'inscription d'ici. 
Si tu y as déjà participé et que tu as envie de revivre ce moment tu es toujours la bienvenue. 
Et enfin si tu penses que cela pourrait aider des femmes de ton entourage n'hésites pas également à partager ce lien d'inscription

https://www.lestrotrobelles.fr/inscription-flfp-25aout/

 

A vite 
Mouah 💋